À travers sa fiche métier d’infirmier, l’organisme Prépa IFSI répond aux questions que vous vous posez sur cette profession : en quoi consiste-t-elle au quotidien ? Quels sont les secteurs d’activité des femmes et des hommes qui l’exercent ? Comment entre-t-on en IFSI, les instituts pour devenir infirmier ? Quel salaire touche-t-on lorsqu’on exerce ce métier ?

Définition du métier d’infirmier

Être infirmier, c’est quoi ? Prépa IFSI vous aide à mieux cerner ce métier.
Les activités des infirmiers et des infirmières

Le ministère des Solidarités et de la Santé donne la définition suivante du métier d’infirmier :

« L’infirmier réalise des soins destinés à maintenir ou restaurer la santé de la personne malade. Il surveille l’état de santé des patients et coordonne les soins pendant leur hospitalisation et lors de leur sortie. Il agit soit à son initiative, soit selon les prescriptions du médecin : entretiens avec le patient et sa famille, éducation thérapeutique, préparation et distribution de médicaments, soins de nature technique (pansements, prélèvements, prise de tension, injections…). »

Amené à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés, l’infirmier œuvre en étroite relation avec le corps médical. Il ou elle peut parfois encadrer une équipe d’aides-soignants. Ce professionnel de la santé participe à la rédaction et la mise à jour du dossier du malade, ainsi qu’à l’information et à l’accompagnement du patient et de son entourage.
Combien d’infirmiers en France ?

En 2016, le nombre d’infirmiers en France était d’environ 638 000. Parmi ces centaines de milliers de professionnels répartis sur tout le territoire, environ 17 % exerçaient en libéral ; 82 % exerçaient, pour leur part, en tant que salariés. Sur ces salariés, plus de 60 % avaient choisi de travailler en milieu hospitalier. Les infirmiers de France sont, en grande majorité, des infirmières ; restée stable au cours de la dernière décennie, la part de femmes parmi ces professionnels avoisine les 88 %.
Les qualités pour être infirmier ou infirmière

Devenir infirmier, c’est être sûr de savoir créer une relation de confiance avec le patient et son entourage. Ce professionnel de la santé peut en effet être en contact avec des personnes agitées, angoissées ou choquées ; des capacités de communication sont alors primordiales.

Le métier d’infirmier demande aussi beaucoup de rigueur : dans les prescription médicales autant que dans le respect des règles d’hygiène, ainsi que dans la transmission des correctes informations. Enfin, une solide résistance physique et psychologique est indispensable pour exercer cette profession.
Où travaillent les infirmiers et les infirmières ?

Le métier d’infirmier est particulièrement varié : il ou elle peut être amené à travailler de façon plutôt solitaire (infirmier à domicile) ou en équipe (infirmier en service hospitalier). Son métier peut s’avérer très technique (service de réanimation) ou très relationnel (service de psychiatrie). Il ou elle peut ne croiser ses patients qu’à une seule occurrence ou, à l’inverse, prendre en charge des patients sur le long terme (patients âgés ou dialysés par exemple).
Être infirmier ou infirmière en hôpital

L’infirmier peut exercer dans un cadre hospitalier ; c’est d’ailleurs le choix effectué par la majorité des infirmiers de France. Son planning est alors organisé selon les rotations des équipes. Il ou elle peut alors être amené à travailler de nuit ainsi que les week-end.
Être infirmier ou infirmière libéral

L’infirmier peut également exercer son métier en libéral. Dans ce cas, il ou elle ouvre son propre cabinet, ou se déplace au domicile des personnes nécessitant des soins.
Les autres secteurs d’activité de l’infirmier

L’infirmier peut enfin être salarié dans des structures autres que les hôpitaux. On peut ainsi croiser ces professionnels de la santé dans, par exemple :

des maisons de retraite
des centres de réadaptation
des centres antidouleurs
des services de médecine du travail
des crèches
des établissements scolaires

Quelle formation pour devenir infirmière ou infirmier ?

La profession d’infirmier s’apprend au sein d’un IFSI, initiales d’Institut de Formation en Soins Infirmiers. Mais les places y sont limitées.
La réforme du concours d’infirmier

Suite à la réforme sur l’universitarisation des formations en santé, le concours d’infirmier tel qu’il était pratiqué jusqu’en 2019 a disparu. Depuis, les candidats titulaires du baccalauréat et obligatoirement âgés d’au moins 17 ans s’inscrivent à une formation d’infirmier via Parcoursup. Pour être sélectionnés, ces candidats doivent répondre à une série d’attendus.
Le concours d’infirmier en formation professionnelle continue

Les candidats aux études d’infirmier peuvent également être issus de la formation professionnelle continue (FPC). Cette reconversion est encadrée par des modalités de sélection spécifiques ; ces femmes et ces hommes doivent se soumettre à celui qu’on appelle familièrement « concours FPC infirmier ».

Plus d’informations ? Cliquez sur notre page dédiée au concours FPC infirmier !
Une formation en IFSI

Pour pouvoir exercer le métier d’infirmier, il est nécessaire d’obtenir un diplôme d’État (DE). Avant d’obtenir ce DE, l’élève doit étudier 3 années durant au sein d’un IFSI. Il ou elle obtiendra ainsi un diplôme reconnu au niveau Licence. C’est l’arrêté du 31 juillet 2009 qui définit le cadre d’études menant à l’obtention du diplôme d’État d’infirmier.

Plus d’informations ? Cliquez sur notre page dédiée aux IFSI !
Les études après l’IFSI

Plusieurs spécialisations sont possibles une fois le diplôme d’État d’infirmier obtenu, notamment dans les domaines :

de la puériculture
de l’anesthésie
du bloc opératoire
de la santé au travail

Ces études complémentaires sont :

d’une durée variable
accessibles sur concours
sanctionnées elles aussi par un diplôme d’État

Combien gagne un infirmier par mois ?

Les revenus d’un infirmier varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment son secteur d’exercice et son ancienneté.
Le salaire d’un infirmier hospitalier

Selon le JDN, un infirmier fonctionnaire gagnait, en 2017, entre 1 616 euros bruts et 2 877 euros bruts par mois en France, soit un salaire médian de 2 247 euros bruts par mois.
Le salaire d’un infirmier libéral

Selon l’UNASA, un infirmier en profession libérale gagnait, en 2016, entre 2 504 euros bruts et 8 141 euros bruts par mois en France, soit un salaire médian de 5 323 euros bruts par mois, avant paiement des charges et impôts.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

fiche métier infirmière libérale
pourquoi choisir le métier d’infirmière
quel bac pour devenir infirmière